Histoire

Depuis plus de 55 ans, la Main Tendue valaisanne propose écoute, dialogue et aide.

Historique de la Main Tendue

1953, Chad Varah, un prêtre anglican, bouleversé par le nombre de suicides à Londres, décide de mettre une annonce dans le journal avec ce texte: "Si vous avez l'intention de vous suicider, appelez-moi ...". Il fut submergé d'appels - ainsi naissait le secours d'urgence par téléphone.

1957, le premier poste suisse débute son activité à Zurich. Le nombre sans cesse croissant d'appels a progressivement conduit à l'implantation de 12 postes d'écoute régionaux qui reçoivent quelque 240'000 appels annuels.

En Valais, la Main Tendue a vu le jour en 1975. Elle fonctionne principalement grâce au bénévolat. En février 2013, elle élit un nouveau président en la personne de Bernard Métrailler. Il succède à Marcel Maurer, président depuis 25 ans et membre du comité depuis 30 ans.

La Main Tendue valaisanne reçoit quelque 14'000 appels téléphoniques par an.